Archive for the ‘LEXIQUE’ Category

CSR 500.1

jeudi, août 1st, 2013

CSR 500.1: cet article du Code de la Sécurité Routière du Québec est particulièrement intéressant car il montre tellement clairement l’évidence de la pétrocratie dans laquelle nous vivons jour après jour. Sachant que le CSR définit un « véhicule routier » comme étant motorisé et qu’il qualifie le vélo seulement de « véhicule », considérant que l’article 500.1 ne mentionne jamais la circulation comme étant aussi attenante aux « véhicules » (vélos) et leurs voies de déplacement (pistes cyclables), prenez plaisir à lire le premier paragraphe dudit article 500.1 du CSR:

Nul ne peut, au cours d’une action concertée destinée à entraver de quelque manière la circulation des véhicules routiers sur un chemin public, en occuper la chaussée, l’accotement, une autre partie de l’emprise ou les abords ou y placer un véhicule ou un obstacle, de manière à entraver la circulation des véhicules routiers sur ce chemin ou l’accès à un tel chemin.

Comment se surprendre alors que ce qui n’est pas écrit dans le 500.1 peut se lire ainsi: « Nul (incluant les « véhicules routiers ») peut entraver de quelque manière la circulation des véhicules (vélos) sur une piste cyclable de manière à entraver la circulation des véhicules (vélos) sur cette piste cyclable ou l’accès à une telle piste ».

Note: 12 nov. 2015, cet article a été invalidé par la cour supérieure de Montréal pour cause d’être anti-démocratique. (LDL 20 nov. 2015)

Les SACS à DOS

mardi, juillet 30th, 2013

Les sacs à dos: il y en a tellement de sortes ! Certains leur préfèrent les saccoches (il faut par contre accepter un certain déficit en aérodynamisme et en temps d’accrochage). Des poids légers jusqu’aux poids les plus lourds, le choix commence avec un sac à dos, puis des saccoches, ensuite une remorque à une roue pour finir avec une remorque à deux roues. Pour le sac à dos, les Cyclomobilistes efficaces rechercheront de préférence un modèle durable, de couleur vive (jour) avec bandes fluo (soir), imperméable (toile et coutures), logeant bien au sec un portable compact, ayant plusieurs petites poches utilitaires plus un ou deux grands espaces et bien sûr confortable (même bien chargé après 1 heure de route), léger et aérodynamique. Règle générale, petits trajets = petit sac, grands trajets = grand sac ultra confortable et logeable. Évidemment les prix sont plus élevés allant de 80$ à 200$ ou plus (mais combien ça coûte une valise de CHAR ?). Les modèles du genre trekking parfaitement scellés en triple plis sont peu pratiques pour les ouvertures/fermetures fréquentes en cours de route afin ranger ou sortir quelque chose (gants, bouteille d’eau etc.). Voici un très bon prospect grand luxe comme point de référence: http://www.bikebagshop.com/ortlieb-flight-27-backpack-p-1899.html

LÉGÈRETÉ MAXIMALE, RÉSISTANCE NULLE

mardi, juin 11th, 2013

Légèreté maximale, résistance nulle: il y a deux endroits où la légèreté vélo est la plus efficace: 1- l’ensemble du vélo lui-même (pour monter les côtes plus rapidement avec le bon ratio d’engrenages) 2 – l’ensemble propulseur (ou tracteur si traction avant comme Cruzbike) soit le poids total de la roue motrice, de la chaîne et du groupe pédalier (bras, pédales et plateaux ultra-légers: l’énergie motrice subit moins d’inertie par masse donc la roue motrice en reçoit plus). Pour le vélo la résistance nulle n’existe qu’en théorie mais c’est une cible majeure à viser (roulements à billes, pneus, aérodynamisme etc.). Évidemment tout cela n’est pas gratuit mais le résultat final est des déplacements plus faciles et rapides sur votre Cyclomobile. Quand il s’agit de compétition, c’est le nerf de la guerre et ce milieu n’hésite pas à investir des centaines (voire des milliers) de dollars juste sur un pédalier en carbone à roulement à billes en céramique ! http://www.lightningbikes.com/cranks/. En Cyclomobilisme de grande distance, la légèreté et la non-résistance sont très importantes. C’est plutôt décourageant de faire Ste-Thérèse/Centre-ville de Montréal sur un vélo « El Cheapo SlowMo »! Hum… 65 Km aller-retour sur un mastodonte de 35 lbs + les extras utilitaires, c’est vraiment « El Pénibilos » ! Mais une fois la bête idéale acheté, le problème suivant à règler rendu au boulot c’est: garez-vous cette machine de valeur efficace et avec quel cadenas ?

EPISODE VII – CAR WARS

vendredi, juin 7th, 2013

Episode VII – Car Wars: Dans une galaxie proche, très proche en fait la nôtre, il y a à peine un peu plus d’une centaine d’années, sur notre bonne planète Terre (Aldorande II)… L’étoile de la mort a pourtant été détruite par l’alliance, l’Empereur Sith a pourtant bien été tué par Darth Vador lui-même, la guerre des étoiles s’est pourtant terminé il y a bien longtemps mais le côté obscur est plus rapide, plus facile, plus séduisant et maîtrise l’emprise du temps stellaire. L’Étoile de la mort s’est éclatée certes mais en milliards de milliards de petits « réplikants » et l’esprit de l’Empereur aussi sur toutes les planètes habitables de la galaxie. Ces réplikants apparaissent en formes métalliques roulantes motorisées et sont conduits par des humanoïdes la plupart possédés par l’esprit de l’Empereur. Égocentrisme et power-trip, affirmation orgueilleuse de son rang social, adoration de la vitesse et de la masse comme valeurs absolues, inimputabilité légalisée (no-fault), agression pulmonaire et sanitaire multiple cancerogène, destruction de l’environnement, du climat, du tissus social, des infrastructures urbaines, de l’humanoïde lui-même et sa planète, l’Étoile de la mort et son Empereur se sont ré-incarnés en Pétrosaures alors que l’Alliance (rebaptisée Coalition des Cyclistes Urbains) tente désespérément de stopper le massacre planétaire en chassant ces replikants et en exorcisant l’âme collective envoûté par l’esprit Sith ayant refait surface après plus de mille ans galactiques de paix relative…

PREMIER SOMMET VÉLO URBAIN QUÉBÉCOIS

mardi, mai 14th, 2013

Premier sommet vélo urbain Québécois: exceptionnel, tous les regroupements de tous styles, tout âge, dans les deux langues officielles ont travaillé tout l’hiver bénévolement pour enfin offrir au citoyens un sommet de cyclisme utilitaire (Cyclomobilisme) comme il s’en fait de plus en plus ailleurs. Bravo à tous les bénévoles organisateurs qui on mis du temps pour la réussite de ce premier sommet. Vélo 4 Saisons est fier d’avoir participé aux comités et réunions et aux conférences qui ont rendu possible cette merveille qui s’est déroulé du 13 au 18 mai.

Le FACTEUR VENT

jeudi, mai 9th, 2013

Le facteur vent: rappelez-vous quand vous cyclez le vent dans le dos comment ça avance facilement… Rappelez-vous l’inverse, face au vent, comment ça n’avance pas ! Il existe des solutions à ce dernier problème. Le linge moulant, la position penchée sur le vélo de course ou mieux sur un racer allongé ou encore mieux avec coque ultra-légère. Il y a aussi le vélo à voile (Voilo) mais impratiquable en ville. À la blague, on peut toujours aller dans la direction où le vent souffle ! Du côté infrastructrures, des rues et pistes cyclables qui  tiennent compte du vent dominant étant orientées d’ouest en est sans obstables et d’est en ouest avec pleins d’obstacles au vent (arbres, arbustes, constructions asymétriques etc.). Mais un bijou d’infrastructure est un « tunnel de vent », le long des lignes de métro par exemple. Quel Cyclomobiliste n’apprécierait pas de rouler dans un tunnel réservé via la ligne orange du métro de Montréal, à 20 degrés celcius avec un « vent » arrière de 20 Km/h pendant qu’il fait -20 dehors face à un vent sibérien ?

EFFICACITÉ prise 2

samedi, avril 13th, 2013

Efficacité prise 2: on a vu une première définition en 2009. Regardons maintenant le faible calcul qui souvent est fait… Par exemple, les « contre-la-montre » utilitaristes qui utilisent les vêtements de cyclo-sportif pour plus de performance oublient de calculer le temps de changement de vêtements arrivés au travail puis de ré-habillement pour retourner sur le vélo. Autre exemple, on peut préférer des pneus légers car on va plus un peu plus vite mais on oublie de calculer le temps de réparation des crevaisons qui arrivent plus souvent. Le choix de route importe aussi car… quelle est la vitesse d’un cycliste en chaise roulante une fois handicapé à vie parce qu’il a pris trop de risques aux heures de pointes sur de grandes artères (pour sauver du temps) non sécurisées pour les cyclistes ? Ou encore quelle est la vitesse d’un cycliste qui a une pathologie chronique à un genoux pour avoir abusé du fixie dans le passé et roule maintenant moins vite qu’un vieillard ? Et la liste s’allonge encore quand on y pense le moindrement. Non vraiment, l’efficacité n’est pas seulement un paramètre de circulation qu’il faut regarder sur le court terme, il faut aussi tenir compte du plus long terme et de tous les facteurs co-latéraux et selon certains chercheurs, une fois pris en compte tous les frais individuels, sociaux et environnementaux qu’entraine l’automobilsation, la vitesse nette moyenne d’un CHAR est de moins de 10 Km/h !

INDUCTION

mercredi, mars 27th, 2013

Induction: intimement associé avec le Caméléonisme et le Subliminisme, l’induction est le mouvement qui en induit un autre (réaction-réponse). Cette réaction peut être immédiate, neutre ou reportée après accumulation. Observez la réaction de votre entourage mobiliste selon votre comportement au volant de votre vélo. Observez bien l’effet de votre cadence de pédalage, de votre conduite serpentine ou rectiligne, de votre empressement ou de votre air détendu selon l’heure du jour ou du soir, de votre respect ou non des feux de circulation, de l’endroit où vous circulez, etc. Y-a-t-il une réaction immédiate perceptible, détectez-vous l’indifférence ou encore, sentez-vous qu’un « karma » s’accumule pour la collectivité cycliste et sera déversé plus tard sur des cyclistes au hasard ? Positif, neutre ou négatif ce karma induit rencontre après rencontre impersonnelle sur la rue entre Cyclomobiliste et automobiliste ? Faites cette introspection personnelle. Il y a malheureusement encore des « j’m’en kriss » qui préfèrent induire du négatif dans la tête des pétrosaures et ça finit par retomber de temps à autre sur les « j’y porte attention ». Heureusement l’induction positive contre-balance le négatif accumulé et diminue l’insécurité du rapport « poids-mouche / 1 tonne de métal » vécu par les cyclistes urbains ! Psychologie comportementale ? Un peu, mais surtout Vélologique !

CHAÎNE, LONGUE ou COURTE ?

vendredi, février 1st, 2013

Chaîne, longue ou courte ? La chaîne d’un vélo à un poids et il augmente avec la longueur. Pour que l’énergie musculaire se rende au maximum à la roue motrice via le système d’entrainement il faut réduire au minimum toute résistance. Les courseurs le savent, regardez la chaîne de leurs super-vélos à maillons plus étroits et compacts au maximum. C’est pourquoi les VPA à traction avant directe sont meilleurs pour rendre l’énergie à la roue motrice. (Les records de vitesses en VPA (140 Km/h à battre) utilisent des traction avant avec carénage ultra-aérodynamique) Tous les autres types d’organisation de chaînes incluant des roulettes (surtout mal lubrifiées ou ajustées) à des angles trop aigüs, des tubes et des longues chaînes augmentent la résistance et cette dernière est de l’énergie motrice perdue en chaleur. Le pourcentage de perte varie et peut être annulé par la plus faible résistance au vent des VPA versus les VCT mais pourquoi gagner d’un côté et annuler ce gain d’un autre ? Le vélo ci-dessous et son athlète ont battus des records d’abord grâce à l’aérodynamisme accru de ce type de vélo (VPA) et en moindre partie grâce à une chaîne de course courte et efficace avec un dérailleur aux roulettes parfaitement ajustées et lubrifiées

341 – 487 – 492.1

mardi, janvier 8th, 2013

341 – 487 – 492.1 : Ce sont les articles essentiels de la circulation vélopédique urbaine inscrits dans le CSR. Pourquoi essentiels ? Parce qu’ils balisent des comportements et droits spécifiques qui sont souvent niés aux cyclistes par les automobilistes ou les piétons. La loi n’empêche pas les pétro-addicts et les piétons de croire que la rue ou les trottoirs leur appartient à 100%. Pourtant le CSR est clair… Article 341: Le conducteur d’un véhicule routier ne peut dépasser une bicyclette à l’intérieur de la même voie de circulation que s’il y a un espace suffisant pour permettre le dépassement sans danger. Article 487: Sous réserve de l’article 492, le conducteur d’une bicyclette doit circuler à l’extrême droite de la chaussée et dans le même sens que la circulation, sauf si cet espace est obstrué ou s’il s’apprête à effectuer un virage à gauche. Article 492.1: Le conducteur d’une motocyclette, d’un cyclomoteur ou d’une bicyclette ne peut circuler sur un trottoir sauf en cas de nécessité ou à moins que la signalisation ne le prescrive. Vous êtes un(e) Cyclomobiliste ? Servez-vous allègrement de ces trois articles à votre avantage pour votre sécurité. La loi c’est la loi même si ce n’est pas nécessairement la Justice ! En attendant les améliorations, faut faire avec.