Hiver 2018 – un sérieux pas en avant pour Montréal !

Hiver 2018 – un sérieux pas en avant pour Montréal ! Pour la toute première fois Montréal s’est voté une équipe municipale vraiment engagée envers le transport actif. Les Cyclomobilistes ont hâte de voir cette équipe en action avec Marianne Giguère en tête ! Un message pour cette dernière et la mairesse: prenez en compte la très violente influence (oui : très violente) du principe de « no-fault » institué sous le premier mandat du PQ  avec Mme Lise Payette, quand il s’agit d’accidents impliquant des masses mobiles différentes. Le résultat est cruel: le conducteur du plus massif des véhicules impliqués s’en sort presque toujours avec moins de blessures avec la bénédiction du « no-fault » (voir les statistiques sur le sujet). Le résultat social est facile à constater chez le citadin quand on lui pose la question (voir: État du vélo de VQ) : « pourquoi ne prenez-vous pas votre vélo pour aller au travail ? » réponse majoritaire: « j’ai peur… « (pour ma sécurité). Comme l’étoile de la mort de Star Wars, la masse physique des véhicules motorisés impose sa dominance par la peur, la peur d’être écrasé par plus gros que soi (avec la bénédiction légale de l’État). La Ville doit faire pression sur le provincial à ce sujet si on veut vraiment voir s’épanouir le transport actif sur un grand pan de la population et pas juste auprès de jeunes adultes universitaires du plateau et quelques idéalistes.

Comments are closed.