ÉCUREUILS URBAINS

Écureuils urbains

De règlements n’ont point besoin et de laisse vraiment encore moins.
La nature les a bien pourvus, si agiles ils sont devenus.
De branches en rues ils se faufilent, en se moquant bien de la file.
Ils ne font jamais d’embonpoint, les acrobaties ça maintient !
À gauche à droite à qui mieux mieux, se riant des stop et des feux.
Entre un deux tonnes ou bien deux, quelle confiance et quels yeux !
Une chute ou deux dans le passé, le doux gazon les a protégé.
De protection, pas nécessaire, car ils connaissent bien leur affaire.
On les voit traversant la rue, du même esprit ils sont imbus.
Mais à quatre pattes ou bien deux roues, certains finiront écrapoux.
Un sort qui peut frapper tout le monde, mais l’écureuil dépasse le nombre.
Quand on se déplace au Pétrokistan, les Pétrosaures reignent sur les vivants.
À quatres pattes ou en fixie, mort ou vivant, c’est ça la vie !

Fast Squirrel

Comments are closed.