PARCE QUE C’EST PLUS PRATIQUE

Parce que c’est plus pratique: c’est la réponse habituelle que donnent les cyclistes de Copenhague quand on leur demande pourquoi ils prennent le vélo au lieu de l’auto pour se rendre au travail. Il a quand même fallu une bonne quinzaine d’années d’aménagements à la ville pour y arriver ! Ici quand on pose la même question aux banlieusards on obtient l’inverse comme réponse. L’auto est préférée parce que plus pratique. Bon… Ça crève les yeux ! Aménagez suffisamment d’infrastructures pratico-pratiques pour les déplacements actifs et vous les verrez devenir plus populaire. Faites plus d’autoroutes et d’autorues c’est l’inverse. Si un lobby est assez influent pour pousser dans une direction ou dans l’autre, vous verrez qu’un mode de transport sera préféré plutôt qu’un autre par les citoyens. Il faut évidemment tenir compte des « lobbys » naturels liés à la température. Hivers sibériens, pluies torrentielles, pentes abruptes et distances éloignées plaident en faveur des modes de transports chauds, secs et motorisés.

Copenhague Cyclists

Comments are closed.