PARE-CHOCS

Pare-chocs. Éléments de protection et de prévention contre les accrochages. Les deux principales stratégies sont: 1. éloigner le danger du vélo (choisir des routes plus sécures, utiliser le Caméléonisme/Subliminisme, être vraiment présent à ce qui se passe tout autour de soi, etc.); 2. amortir physiquement une collision (utilisation de sacs de voyages rembourrés, barres protectrices latérales, type de vélo comme Cruzbike, etc.). Les pare-chocs perdent leur intérêt au fur et à mesure que la promiscuité avec les masses métalliques motorisées diminue pour le Cycliste Utilitaire (trajets moins achalandés, amélioration des infrastructures cyclables, évitement de la zone d’emportièrage, expérience du Cyclomobiliste, etc.). Les collisions entre cyclistes sont évidemment beaucoup moins léthales que les collisions avec les pétromobiles.

FreeRider

Comments are closed.