PRESSION des PNEUS

Pression des pneus: élément crucial affectant la vitesse, la stabilité, la protection des jantes et le confort. La bonne pression des pneus varie selon plusieurs facteurs. Vélo de route = haute pression. Vélo de ville sur asphalte = moyenne pression. Vélo de montagne sur tout terrain ou vélo d’hiver = basse pression. Ce sont les premières considérations générales, ensuite: lire les indications de pression PSI: xxx-yy (ex: 100-60). Les pressions les plus élevées se retrouvent sur les pneus de vélo de route (ex: 700 x 23 PSI 120 – 90) les plus basses sur les pneus larges, d’hiver ou tout terrain (ex: 26 x 1.95 PSI 60 – 30). Par exemple, une pression basse sur un 120 – 90 c’est entre 90 et 95. Pour les conditions glacées, enneigées et asphaltées sous zéro, un pneu plus large à basse pression est plus sécuritaire car il « colle » mieux à ces surfaces. L’autre côté de la médaille c’est la perte de vitesse moyenne par résistance accrue. Un autre facteur important c’est le relief du pneu: mordant (différents reliefs possibles selon l’usage) versus lisse (seulement pour l’asphalte non glacée) versus hybrides variés. Comme pour les vélos, aucun pneu ne peut satisfaire à 100% toutes les nécessités. À moins que la sécurité, l’efficacité ou la fiabilité soit pour vous des « concepts philosophiques » qui ne vous regardent pas, votre vélo aura comme les CHARs des pneus d’été et des pneus d’hiver.

Comments are closed.