DOORING – EMPORTIERAGE

Dooring: expression anglophone pour indiquer qu’un(e) cycliste est entré(e) en collision avec une portière de CHAR qui s’est ouverte à son passage. Emportièrage en français. Près du tiers des décès de cyclistes rapportés en ville sont causés par l’emportièrage. Les statistiques de la SAAQ donnent 1 décès annuellement au Québec et au moins 3 emportièrages non mortels pas semaine juste à Montréal (SPVM). De nombreux facteurs sont impliqués: la vitesse du vélo lors de l’impact (plus vite = plus dangereux), la proximité du vélo longeant le CHAR, la largeur du guidon (plus de 21″ est plus vulnérable), le type de vélo (les VPA sont moins sujets à l’effet catapulte), la largeur de la portière (les « 2 portes » sont habituellement plus longues que les « 4 portes »), l’endroit de l’impact sur le vélo (avant, sur ou après le guidon), la distraction du conducteur du CHAR, la largeur de la rue, la largeur de la piste cyclable longeant les CHARs stationnés (en fonction de l’absence de zone « portière ouverte » non cyclable), la largeur/proximité du véhicule motorisé dépassant le vélo à sa gauche (l’obligeant temporairement à devoir frôler les CHARs stationnés à sa droite), les amandes ne dissuadant pas suffisamment les pétromobilistes de BIEN regarder avant d’ouvrir leur portière, le code de la route (CSR 167 ne considérant pas l’en-portage comme un « accident » et CSR 487 obligeant les Cyclomobilistes à circuler à droite du pavé), l’offre inexistante de portières coulissantes sur tous les modèles de CHARs, les municipalités et les gouvernements laxistes sur la sécurité des cyclistes (malgré l’article 1 de la Charte des droits et libertés de la personne: droit à la sûreté et l’article 628.1 du CSR insistant sur la sécurité et la mobilité des personnes), l’absence de vélo ayant un pare-choc anti en-portage (offre commerciale inexistante), la pétrocratie qui s’en fout en ne fournissant pas suffisamment de pistes cyclables urbaines sécurisées etc. etc. etc. Attention… Heurter une porte métallique de plein fouet ça peut être handicapant à vie voire FATAL. Pourquoi ne pas améliorer un vélo de livraison pour en faire un vélo urbain efficace puisqu’il offre déjà une protection naturelle contre le « dooring » ?

Comments are closed.