CSR 500.1

CSR 500.1: cet article du Code de la Sécurité Routière du Québec est particulièrement intéressant car il montre tellement clairement l’évidence de la pétrocratie dans laquelle nous vivons jour après jour. Sachant que le CSR définit un « véhicule routier » comme étant motorisé et qu’il qualifie le vélo seulement de « véhicule », considérant que l’article 500.1 ne mentionne jamais la circulation comme étant aussi attenante aux « véhicules » (vélos) et leurs voies de déplacement (pistes cyclables), prenez plaisir à lire le premier paragraphe dudit article 500.1 du CSR:

Nul ne peut, au cours d’une action concertée destinée à entraver de quelque manière la circulation des véhicules routiers sur un chemin public, en occuper la chaussée, l’accotement, une autre partie de l’emprise ou les abords ou y placer un véhicule ou un obstacle, de manière à entraver la circulation des véhicules routiers sur ce chemin ou l’accès à un tel chemin.

Comment se surprendre alors que ce qui n’est pas écrit dans le 500.1 peut se lire ainsi: « Nul (incluant les « véhicules routiers ») peut entraver de quelque manière la circulation des véhicules (vélos) sur une piste cyclable de manière à entraver la circulation des véhicules (vélos) sur cette piste cyclable ou l’accès à une telle piste ».

Note: 12 nov. 2015, cet article a été invalidé par la cour supérieure de Montréal pour cause d’être anti-démocratique. (LDL 20 nov. 2015)

Comments are closed.