LA PLUIE

La pluie: comme on est pas des canards ni des poissons, les humains n’aiment pas se retrouver sous la pluie, surtout froide. On dit qu’il ne fait pas « beau » ou qu’il fait « mauvais ». L’achalandage cycliste diminue drastiquement les jours de pluie. Pourtant aujourd’hui, avec les imperméables et ponchos qui « respirent », les couvre-casques et couvre-chaussures imperméables, les gants en cahoutchouc fluo et le reste, un(e) Cyclomobiliste peut passer toute une journée sous la pluie en restant bien au sec. Si on exclus les orages ou les averses intenses, la plupart des temps « fait pas beau » sont confortablement cyclables une fois l’équipement requis utilisé et la barrière psychologique conscientisée. Un truc simple est de regarder la veille la météo sur un bon site afin d’évaluer les risques de VRAI mauvais temps (orages et averses intenses) qui est plutôt rare. Une journée pluvieuse normale ne cause vraiment aucun problème avec l’habillement nécessaire. Vraiment aucun !

Comments are closed.