VÉLOPHOBE

Vélophobe: se dit d’une personne qui ne peut supporter les vélos, les cyclistes en général. Dans les milieux où les infrastructures cyclistes sont insuffisantes, les travailleurs utilisant des transports routiers (autobus, taxis, camions) et les PECHPAS deviennent facilement vélphobes dès que les Cyclomobilistes apparaissent un peu trop souvent à leur goût sur LEUR autorue. C’est en partie compréhensible quand le récréo-smog ou les anarchistes vélocipèdes les alimentent mais ce n’est pas tout à fait leur faute non plus. Les instances municipales et gouvernementales ignorantes et irresponsables ont leur part de culpabilité en pêchant par inaction infrastructurelle. On ne peut quand même pas reprocher à un citoyen qui ne participe pas aux émissions de CO2 « effet-de-serrantes » à coup de 2 tonnes par année, qui ne participe pas aux bouchons de circulations bi-quotidiens ni au manque d’espace de stationnement, qui ne participe pas à la dégradation de l’asphalte et aux millions de frais de son entretien annuels, qui ne provoque pas +-450 décès routiers annuels Québécois d’utiliser un moyen de transport vert quand même ! Il faut au contraire l’aider au maximum ! Tous les Vélophobes devraient plutôt se convertir en Vélophyles parce que les vélos sont les meilleurs amis  des « chars », de la santé et sécurité publiques et du portefeuille de l’état ! Soyons rationnels !

Comments are closed.