TROTTOIRS: PASSÉ DATE !

Trottoirs: passé date ! Exclamation légitime quand on constate que beaucoup de piétons préfèrent les pistes « cyclables » au trottoir. Ces derniers sont inconfortables à cause des nombreuses pentes aux entrées de stationnement, des craques fréquentes (clac, clac, clac en roulant le carosse) et plus ou moins dangereux pour le jogging (s’enfarger dans les craques). Il y a même des « physio » qui les déconseillent à leurs patients ! Si, si !!! Mais les trottoirs offrent au moins l’avantage d’une certaine protection contre les motorisés et les ruissellements excessifs à cause de leur sur-élévation de la rue. Comment alors sortir les piétons des pistes « cyclables » ? En les ramenant sur des trottoirs modifiés pour le 21e siècle, une bande piétonne adjacente à une piste cyclable. On enlève le béton des trottoirs et on les asphalte avec une légère dénivellation. On balise ensuite la piste cyclable adjacente avec une bande en béton pour faire une séparation de la rue, sans oublier la légère dénivellation opposée vers le trottoir afin que les canaux d’évacuation au centre fassent leur travail. Trop simple ! Pensez-y, les piétons adorent marcher sur l’asphalte (1 point), ils n’aiment pas les pentes (1 point) et préfèrent sûrement ne pas marcher au travers des « roulants » non motorisés (cyclistes, planches à roulettes, chaises roulantes, patins à roues alignés etc.) (1 autre point). Ils n’auront pas de flaques d’eau (encore 1 point) et seront protégés des motorisés (encore un point de plus). Ça fait 5 points gagnants pour cette idée moderne! Vive les nouveaux trottoirs du 21e siècle ! Faudra-il attendre le 22e siècle avant que les décideurs comprennent ?

Nouveaux trottoirs

Comments are closed.