LE CHEVALIER

Le Chevalier: c’est un(e) valeureux(euse) Cycliste Utilitaire Véhiculariste qui n’a pas froid aux yeux et roule aisément sur les grande artères achalandées sans pistes cyclables hiver comme été sur de bonnes distances du genre centre-ville – banlieue. Il a le droit de le faire et il le fait en affirmant courageusement sa place parmi les pétrosaures en professionnel du transport alternatif biologique quatre saisons sur deux roues. Son physique et sa motivation sont toujours énergiques et il roule à vive allure du point A au point B, prêt en tout temps à défendre son territoire routier contre les motorisés abusifs ou ignares du CSR. Le Chevalier est remarqué par beaucoup d’esclaves pétro-dépendants de l’heure de pointe (qui s’allonge d’année en année) et souvent ils l’envient voire le jalousent. Il est bien équipé et maîtrise à souhait sa « machine ». Ce n’est pas un philosophe, ni un amateur, ni un habitué des actions militantes, c’est un solide pratiquant ! Cette stratégie ne convient pas à tous les Cyclomobilsites cependant. Il faut des « couilles », savoir fouetter son système pour clancher à 25 Km/h et plus, faire fi de la pollution et surtout du benzène cancérigène qu’il faut respirer à plein régime cardio tout en ignorant l’intimidation causée par la promiscuité des tonnes métalliques motorisées. Le Cycliste Utilitaire Furtif favorise une autre approche.

Chevalier

Comments are closed.