EGOMOBILE

Égomobile: expression désignant l’engin des individus qui utilisent un moyen de transport pour démarquer son « JE-ME-MOI » de façon excessive par-dessus le  collectif mobile qui les entoure. Le contraire du véhicule anonyme quoi. On le détecte par l’absence ou l’impossibilité d’utilisation de sa vraie nature. Le gros pick-up 4×4 8 cylindres climatisé avec mags ultra-sport qui ne sert qu’à aller au bureau par exemple. La petite honda modifiée (illégalement souvent) qui permet au conducteur à casquette de clancher les mon-oncles et les ma-tantes à sa guise (et aussi d’en crever sur la route) juste pour le plaisir de montrer sa « supériorité » . Le gros char de luxe pouvant faire du 300 Km/h juste pour afficher clairement son plus haut rang social (et non l’image corporative). Et… le super vélo en carbone à plus de 5,000$ pour le « promeneur du dimanche » de route vertes. Hé oui, il y a aussi des égomobilistes à vélo, mais le vélo à moins de pouvoir gonflant le nombril de son conducteur que le « char » car il lui manque la vitesse et l’accélération puissante, le micro-climat parfaitement ajustable hiver comme été, la super radio boum-boum, la masse et les coussins gonflables créant l’illusion de la sécurité et de standing social etc. Demandez pour le fun aux fervents de Hummer si un bon vélo hybride de ville à 800$ est un moyen de transport valorisant (et même juste s’ils considèrent que c’est un moyen de transport) ! Mais attention, tout le monde a un égo, même petit et il est unique et nécessaire. C’est juste que l’égo devient détestable, dangereux voire mortel quand il prend trop de place au détriment de la collectivité, quand il veut devenir le centre de l’univers coûte que coûte.

Egomobile

Comments are closed.