SOLIDARITÉ

 
Solidarité: qualité par laquelle tous les Cyclistes Utilitaires de toute appartenance (sportif, minimaliste, écono, techno, ludique, idéologique, écologique, jeunes, agés, Montréal ou Québec, etc.) arrivent à faire pencher la balance du pouvoir décisionnel politique en leur faveur en rapport avec leurs intérêts. Le niveau de service public offert aux Cyclomobilistes est intiment lié à leur solidarité quand ils défendent leur cause. Quand ils obtiennent une Masse Critique suffisamment représentative des différentes appartenances grâce à une prise de conscience du collectif global auquel ils appartiennent, une bascule politique se fait et ils obtiennent des résultats souhaitables comme à Amsterdam, Portland ou Copenhague. Autrement, ils ont les résultats urbano-légaux qu’on voit ailleurs, réflétant la dominance pétro-mobilisée triomphante (et étouffante). L’absence de solidarité peut donner ceci:
 
« Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
 
Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.
 
Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
 
Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
je n’ai rien dit, je n’étais pas juif.
 
Lorsqu’ils sont venus me chercher,
il ne restait plus personne pour protester. »
 
Martin Niemöller, (1892-1984) 

Comments are closed.