ASSIMILATION

Assimilation: tel que dénoncé dans la bible du Cyclisme Utilitaire « Effective Cycling » de John Forester, c’est la tentative soutenue (en arrière-plan et souvent en association avec des organisation cyclistes de loisir) de l’establishment pétro-mobilisé pour extirper des rues les Cyclistes Utilitaires en les assimilant à des cyclistes de loisirs. Par exemple, ici au Québec, le Ministère des Transports distribue des millions de dollars aux municipalités afin de favoriser le transport alternatif. Dès qu’on sort de Montréal, ces sommes sont presqu’exclusivement utilisées par les municipalités afin de créer des pistes de loisir qui, plus souvent qu’autrement, ne sont d’aucune utilité pour un trajet Cycliste Utilitaire. Considérer le vélo seulement comme un instrument de loisir implique l’assimilation du Cyclisme Utilitaire au cyclisme de loisir et permet ce que certains considèrent un véritable détournement de fonds publics au profit de l’industrie du loisir ce qui conforte d’autant l’agenda dudit establishment pétro-subventionné en réduisant le nombre de cyclistes dans les rues, en freinant du même coup l’avancée du nombre de Cyclistes Utilitaires par absence d’infrastructures tout en leur permettant de dire aux Cyclistes Utilitaires: « De quoi vous plaignez-vous gang de chialeux ? Le nombre de kilomètres de pistes cyclables augmente d’années en années ! » Il faut leur répondre: « en effet, pour les cyclistes de loisir mais pas pour nous »

Velo-loisir

Comments are closed.