LOI du MOINDRE EFFORT

Loi du Moindre Effort. Principe biologique selon lequel chaque individu de chaque espèce ne fait que l’effort minimal requis pour aller chercher sa nourriture ou se reproduire, les jeunes faisant exception par le jeu, la recherche d’identité et d’expression de sa différence. Avec l’âge le rapport gras/muscle a tendance à augmenter et cela se reflète souvent à partir de 40 ans par une baisse croissante à la capacité d’effort nourrissant encore plus le principe du moindre effort. Le « char » est l’exemple universel de l’expression de cette loi étant la machine égologique par excellence. Dès qu’une personne en a les moyens, que les infrastructures le permettent, elle s’achètera un « char » car c’est plus facile, plus rapide et plus séduisant (Yoda). En général, l’humain préfère une solution sans effort (même polluante) à une solution avec (même minuscule) effort écologique. La stratégie Cycliste Utilitaire doit donc réaliser l’impact MONUMENTAL de cette loi et travailler à rendre le Cyclomobilisme le plus facile, efficace et confortable possible. Performer les dents serrées n’est pas vendeur pour la masse. Mais voici un exemple de belle machine de 3e génération, rapide et confortable, qu’un(e) conducteur(trice) de forme très moyenne peut maintenir en vitesse de croisière entre 25 et 30 Km/h presque sans efforts sur le plat:

Roadster CycleHorizon

Comments are closed.