VÉLOCROSS

Vélocross: imitation de moto-cross dans la configuration asymétrique des roues pour une meilleure direction et propulsion dans les milieux boueux, slotcheux ou neigeux. Typiquement, la fourche avant acceuillera une roue + pneu 700-35 à clous (décembre et janvier surtout) et frein à tambours sur un cadre de vélo de ville de 26″ standard avec pneu arrière à relief agressif de 26 x 1.75. (On peut aussi le faire plus petit en fourche pour 26″ avant sur cadre de 24″ et roue 24″ arrière pour personnes de moins de 5’8″). Le Vélocross est un peu moins rapide sur l’asphalte et le dur mais sa force est ailleurs, sur la glace, dans la neige et la gadoue. Typiquement on utilisera le PSI minimal recommandé monté sur pneu configuré anti-panne. La double suspension est plus appréciée pour l’adhérence sur la surface (l’hiver, stabilité oblige) que le confort. Le ratio des vitesses est celui des vélo de montagne avec petite vitesse très très facile (ex: plateau 26, pignon 34). Deux plateaux et 8 ou 9 pignons bien choisis suffisent. Régulièrement on lubrifie toutes les pièces mobiles (surtout la chaîne et les dérailleurs, sans oublier les joints de freins ou de manettes et les différents « bearings ») à l’huile synthétique 5w40, cela évite la rouille et la prise de la glace, neige, gadoue ou sable de coller et produire de la résistance au mouvement. En hiver comme en été, on veut pas forcer plus… on veut cycler plus et être aussi stable que sur l’asphalte.

Asymetrique Hiver

Comments are closed.