VÉLORUTION

Vélorution: sympatique expression dyslexique qui image bien la revendication des Cyclistes Utilitaires. Vélo – Rue – tion. À qui la rue ? Si vous êtes un être humain pourquoi n’avez-vous pas droit à la vie et à la sûreté à vélo en plusieurs endroits pourtant accessibles à pied ou en transport motorisé ? (CDL art. 1) Si vous êtes un être humain, pourquoi vous refuse-t-on l’accès sécuritaire à plusieurs endroits publics parce que vous avez « l’arrogance » de vous y rendre à vélo ? (CDL art.15) Si vous payez les mêmes taxes que les autres utilisateurs de la route, pourquoi n’avez-vous pas plus de place pour votre mode de transport écologique (vélo) ? Si vous payez les mêmes taxes que les piétons (qui n’ont souvent besoin d’un trottoir que pour passer de l’entrée de leur résidence à la portière de leur auto), pourquoi les villes paient des frais substantiels pour le déneigement des trottoirs et pas celui des pistes cyclables ? Si vous payez les mêmes taxes que les autres, pourquoi n’avez-vous pas les services que les autres ont ? Si votre mode de transport est une solution urbaine tout à fait souhaitable qui réduit les bouchons de circulation, la pollution atmosphérique et le plus bas taux d’oxygène en ville que dans les campagnes, pourquoi, alors que les élus tergiversent et accouchent d’une fourmi à Copenhague, pourquoi donc êtes vous toujours un(e) citoyen(ne) de troisième classe auquel on distribue des miettes de services cyclables au compte-goutte ? Voilà pourquoi les Cyclistes Utilitaires urbains appèlent à la Vélorution ! Pour un monde où le transport actif et sécuritaire n’est pas une tare mais un droit fondamental en milieu urbain.

Comments are closed.