TRIOMPHALISME

Triomphalisme: attitude des utilisateurs de transport motorisés qui découle du succès au 19e siècle quand il y avait la « guerre » entre le muscle et la machine (qui est le plus rapide ?). On connait la suite, la machine à triomphé et tous ceux qui y croyaient aussi. Le vélo représente un mode de transport à propulsion musculaire, donc pour les Triomphalistes, un moyen de transport de « loosers » (au mieux une bébelle de loisir de fin de semaines estivales) et il arrive qu’ils le fassent sentir au Cycliste Utilitaire sur sa route par une conduite arrogante en le « clanchant » (résonnateur en prime) dès qu’il passe près de lui, particulièrement sous la pression des heures de pointes. Pour le Triomphaliste, tout Cycliste (Utilitaire ou loisir) est habituellement perçu comme une sorte d’indigène urbain, un anachronisme véhiculaire désuet encombrant SA route, voire le progrès de l’humanité !

Comments are closed.